Billet de blog

Autre emploi, même patron

Exemple de mobilité interne chez Agilitas Group. Pourquoi chercher un merle blanc en dehors de votre entreprise si vous employez déjà la perle rare (potentielle) qui occupera parfaitement le poste vacant ?

De stagiaire à experte ATS en passant par consultante

Nathalie Tielemans, de consultante à experte ATS

Changer deux fois de fonction au sein de la même entreprise à sa propre demande et avec entrain : voilà l’évolution (provisoire) de carrière de la vingtenaire Nathalie Tielemans chez Agilitas Group. Elle a commencé en 2013 comme stagiaire auprès de l’entreprise de services RH, ce qui a débouché sur un job étudiant, puis sur un emploi fixe comme consultante dans l’agence intérim de Lokeren. « J’étais chargée de recruter plusieurs profils. Je m’y suis familiarisée avec l’ensemble de l’offre de services », explique Nathalie.

Près de 2,5 ans plus tard, elle se sentait prête pour une nouvelle fonction. « Je suis arrivée dans un nouveau district, le Pays de Waes. En tant que consultante en recrutement, j’y étais également en charge de la sélection des employés », poursuit-elle. « J’étais en contact avec les clients en collaboration avec nos agences intérim. Cette fonction était plus spécifique parce qu’il s’agissait d’employés et plus vaste parce que le volet commercial était plus important. L’accent était davantage mis sur les visites clients et moins sur l’administration. »

La digitalisation ne stagne pas, je suis donc loin d’avoir fini...

Nathalie est au four et au moulin. Elle a collaboré à plusieurs groupes de travail autour de l’arrivée d’un nouveau système de matching numérique, ledit ATS ou applicant tracking system. On lui a demandé de s’occuper de la formation et du soutien de cette nouvelle plateforme. « Au sein du groupe, je fais désormais partie des experts en charge de ces formations spécifiques. C’était à mon sens une belle occasion. J’apprécie particulièrement qu’Agilitas Group soit à l’écoute de mes intérêts. Et il faut bien avouer qu’on n’a pas souvent l’occasion d’aider à développer un tel système. » Elle voit l’avenir d’un bon œil : « La digitalisation ne stagne pas, je suis donc loin d’avoir fini... »