Billet de blog

Le changement de carrière et la formation de Cindy et de Jelle

« Ici aussi, tu travailles avec des gens »

Occuper une fonction de management dans une agence d’intérim provenant d’un secteur tout à fait différent : yes, you can. Cindy et Jelle le démontrent. L’une des deux dames a quitté un emploi dans le secteur social. L’autre était shop manager pour une chaîne de magasins de mode. « Pendant ma formation, cela m’a quelquefois traversé l’esprit : ce travail est quand même complètement différent par rapport à ce que je faisais avant. Mais tout compte fait, tout se passait en douceur. »

Cindy Van Vlerken et Jelle Heunen Office Managers Agilitas

Let’s meet Cindy Van Vlerken. Elle est Office Manager en formation pour le groupe de travail intérimaire Agilitas à Lommel. Son collègue Jelle Heunen effectue à son tour un stage dans l’agence de Pelt. Qu’est-ce qui pousse ces deux dames dynamiques à faire quelque chose complètement différent et entamer un trajet de formation chez Agilitas ?

Cindy: « Avant la formation, cela faisait vingt ans que je travaillais dans le secteur social. Dans mes deux derniers jobs, j’étais directrice administrative dans un établissement abritant des personnes handicapées et puis, j’étais responsable finale d’une garde d’enfants. Par contre, les dernières années, j’avais le sentiment que mon sens de l’entreprenariat était insuffisamment stimulé. Quelques sessions d’accompagnement de carrière ont confirmé ce sentiment. Je suis partie du non-marchand au secteur des services ‘marchands’. Chez Agilitas, c’est la campagne relative à l’intuition qui m’a enchantée (un texte pour vérifier si vous aimez toujours votre emploi, n.d.r.), j’ai également fait confiance à mon instinct. »

Jelle: « J’ai travaillé dans le secteur de la vente au détail pendant plus de cinq ans, où j’étais shop manager dans un magasin d’une chaîne de magasins de mode. Le secteur de la vente au détail est un secteur difficile et très dur. En soi, cela ne me faisait pas peur, mais j’avais besoin de changer d’air. Un manager régional de l’époque m’a suggéré un emploi dans le secteur du travail intérimaire. Aussitôt dit, aussitôt fait, et après avoir parcouru le trajet de candidature et de sélection, je suis arrivée chez Agilitas. »

Y a-t-il beaucoup d’éléments de ton ancien job qui réapparaissent dans ton emploi actuel, déjà à partir de la formation?

Cindy: « J’avais déjà de l’expérience comme responsable, donc j’ai apporté cette expérience. Dans mon ancien job, j’ai aussi appris de toujours mettre le collaborateur au cœur dans tout ce qu’on fait. Tant dans mon ancien job qu’ici, la mission, la vision et les valeurs sont importantes. Ici aussi, on est ambassadrice de son employeur. Par contre, l’aspect commercial m’était inconnu, même si je l’ai précisément choisi. Et en outre: le fonctionnement du secteur de travail intérimaire et en quoi il consiste ; là encore je ne cessais pas d’apprendre. »

Jelle: « Dans le secteur de travail intérim aussi, le people management peut s’avérer tout à fait utile. Tout comme dans un magasin, tu travailles ensemble avec des gens dans une agence: outre tes collègues, il y a bien évidemment encore les clients et les travailleurs intérimaires. Et dans ce secteur aussi, il existe de la concurrence et tu es gouverné par des objectifs. J’avais déjà beaucoup d’expérience avec l’aspect commercial grâce à mon travail dans le magasin, mais le reste m’était relativement inconnu. Un magasin de vêtements est très visuel. Ici, on ne commercialise pas de produits, mais plutôt des services et des ressources humaines. »

À quoi ressemble concrètement votre formation?

Cindy: « Pendant mon parcours d’accueil, j’effectue un stage dans l’agence de Houthalen, où l’on m’apprend les choses à faire et à ne pas faire dans ce métier. En outre, je suis une formation de base au siège principal à Malines. Là, se réunissent souvent les starters. Bien évidemment, nous avons également suivi une formation sur les aspects relatifs au contenu, tels que le droit du travail. Généralement, les formations sont dispensées en classe, mais il y a aussi pas mal de formations sur le tas et des entretiens face à face avec les responsables. De surcroît, je suis accompagnée par une marraine à qui je peux m’adresser en cas de questions. Je suis bien accompagnée, ce qui me procure un sentiment de bien-être. Pendant ma formation, cela m’a quelquefois traversé l’esprit : ce travail est quand même complètement différent par rapport à ce que je faisais avant. Mais tout compte fait, la transition se déroule sans heurts. »

Jelle: « Ma formation est similaire à celle de Cindy. J’ai également suivi un trajet d’accueil commercial pour Office Manager. Je travaille cinq semaines dans l’agence Agilitas à Houthalen pour apprendre les ficelles du métier. Je suis le même shift qu’un collègue. Les formations ont lieu au siège principal et puis, il y a encore quelques formations en vrac et spécifiques. Après la formation, il y a encore des jours de formation supplémentaires. En cas de questions particulières aussi, tu peux t’adresser au manager de Learning & Development et aux district managers. »

Il existe également des formations dans les agences, pas seulement pour moi-même, mais également pour tous les collègues, telles que celle concernant le nouveau système de matching digital. Tu continues vraiment à apprendre chaque jour.

Et qu’est-ce que l’avenir vous réserve?

Jelle: « Moi-même, je commencerai à travailler comme Office Manager dans l’agence à Pelt. Je pense que, dans cette entreprise, j’aurai plus de possibilités pour gravir les échelons ainsi que plus de défis à relever. »

Cindy: « Je deviens Office Manager à Lommel, à deux pas de mon domicile. Je vais rendre visite aux clients dans ma région et partirai à la recherche des collaborateurs intérim les plus appropriés pour eux. C’est toujours agréable de travailler près de chez soi. »

Texte: William Visterin
Publication: Mark Magazine